Collections

MaMédiathèque à la demande propose de nouveaux films en streaming chaque semaine

Cette semaine Safe de Todd Haynes , 1995 (vostfr) 

           

samedi 30 mai 2015 à 15:00

Venez vite vous inscrire... Plus que quelques places pour participer aux ateliers de création de cartes postales numériques tout public samedi 18 avril, 10h et 14h , Médiathèque Albert Camus

belle vie (La) (Jean Denizot)

note: 3Éclosion de l'amour ! Elisabeth - 17 avril 2015

Le thème de ce premier long-métrage, basé sur un fait divers, est celui de l'amour filial mais aussi le passage de l'enfance à l'adolescence, où la quête de liberté et l'option de choisir sa vie, passent par des compromis et des déchirements. Traité avec délicatesse et pudeur.

danza de la realidad (La) (Alejandro Jodorowsky)

note: 4« M'étant séparé de mon moi illusoire, j'ai cherché désespérément un sentier et un sens pour la vie. * Marie * - 17 avril 2015

A la fois poétique et hallucinée, "La danza de la realidad" est une œuvre singulière et riche de cet imaginaire propre à Alejandro Jodorowsky. Le cinéaste réinvente sa propre enfance passée au Chili dans les années 30 entre climat politique tendu et relations difficiles avec son père. Mime, romancier, essayiste, poète et scénariste de bandes-dessinées, Alejandro Jodorowsky sème chacune de ces influences et engendre des œuvres protéiformes. A 84 ans, le réalisateur franco-chilien nous livre une œuvre très personnelle dans la réalisation comme dans le scénario. Entrez sans hésiter dans la danse audacieuse, insolite et ingénieuse de "Jodo" !

Turning (Antony and the Johnsons)

note: 5Coup de coeur ! Anik - 17 avril 2015

« Turning » est le résultat d’une performance artistique enregistrée à Londres au Barbican Center en 2006. Cette édition spéciale avec CD et DVD permet de se faire une idée de cette tournée, qui explore les thèmes chers à Antony Hegarty (leader du groupe Antony and the Johnsons) centrés sur l’identité, la lutte pour la tolérance, l’égalité des droits sur la théorie du genre. Le DVD (en V.O. non sous-titré) reprend le concert donné au Barbican Center ainsi que des interviews des treize artistes transgenres qui accompagnent la tournée. Mais, ici, ce qui nous intéresse, c’est la musique. Antony Heagarty est un artiste complet, compositeur, parolier, pianiste et chanteur, doté, d’une voix singulière à faire pleurer les anges. Certaines mauvaises langues disent même –qu’il pourrait nous faire pleurer en chantant une liste de courses- Moi, c’est de faire les courses, qui me fait pleurer, alors les faire en chantant, ne change pas grand-chose…mais c’est une autre affaire et on est hors sujet. La musique d’Antony and the Johnson est un mélange de pop symphonique, à la limite de la musique classique, un peu baroque, un peu cabaret/jazz. C’est de l’émotion à l’état pure, sensible, profonde, raffinée, subtile, à fleur de peau. Telle un bouton de rose, elle évolue crescendo, jusqu’à son éclosion finale. Tout simplement, MAGNIFIQUE !

Je suis un chat bleu (Anne Mirman)

note: 5un album sur la différence et la recherche du bonheur Isabelle - 17 avril 2015

une très jolie histoire que j'aime lire aux enfants tant elle est agréable à raconter et à écouter. Le chat bleu, qui est le narrateur, est rejeté dès sa naissance à cause sa couleur, et va tenter de trouver un maître et le bonheur tout au long du récit. Après une succession de cuisants échecs, il va finalement se faire adopter par une famille pas comme les autres! Un réel coup de cœur pour moi!

Devine (Alain Le Saux)

note: 4Livre-jeu Isabelle - 17 avril 2015

Voici un joli livre avec des photographies en pleine page et dont l'intérêt est de faire deviner à l'enfant l'objet manquant d'une page à l'autre. Les objets photographiés sont issus de la vie quotidienne et de la nature, ce qui favorise les échanges verbaux entre parent-enfant: questionnements, enrichissement du vocabulaire, couleurs, formes.... Très joli livre!

Ceuta, douce prison (Jonathan Millet)

note: 4Prison à ciel ouvert * Marie * - 17 avril 2015

"Ceuta, douce prison" est le portrait touchant de cinq jeunes migrants venus de toute l’Afrique, et même d’Inde, en attente à durée indéterminée au CETI (centre pour immigrants temporaires). Véritable prison à ciel ouvert, Ceuta est une enclave espagnole au Nord du Maroc qui voit débarquer chaque année, par la terre ou la mer, des milliers de personnes en quête d’un rêve, d’une illusion. Jonathan Millet et Loïc H. Rechi posent leur caméra et écoutent ces hommes expliquer leur périple pour atteindre l’eldorado qu’est l’Europe. Mais c'est ici que commence la véritable attente pour le dénouement de leur destin. Au CETI, ces jeunes sont pris entre l’espoir d’un laissez-passer et la crainte d’être renvoyés dans leur pays. Plein de sincérité et d’espérance, ce documentaire observe sans interférer, pour mieux nous laisser nous interroger.

Felicidad (Daniel Burman)

note: 4« C’est comme ça la vie, il y en a toujours un qui aime et l’autre qui se laisse aimer. » * Marie * - 17 avril 2015

Un homme, meilleur ami de son associé et mari d’une belle blonde, quitte tout du jour au lendemain, sans explication. Dans cette quête d’un être cher qui n’avait pas de secret mais qui se révèle plein de mystères, Laura et Santiago vont se rapprocher et découvrir un homme aux facettes insoupçonnées. "Felicidad" est une comédie argentine douce-amère sur l’amour, l’amitié et sur ce que l’on croit connaître des gens. Pourvu d’une légèreté feinte, Daniel Burman mène son film avec tendresse et mélancolie. Interprétés par deux acteurs touchants de naïveté, ces deux personnages vous emmèneront dans leur sillage à la recherche « del misterio de la felicidad » …

Mommy (Xavier Dolan)

note: 5Tout simplement magnifique Christine - 17 avril 2015

Difficile pour moi de décrire ce film tant j'ai été subjuguée et émue. Mais une chose est sûre : j'ai pris une grande claque. Je n'ai découvert Xavier Dolan que très récemment et je ne le regrette pas tant ses œuvres sont toutes empreintes d'émotion et de retenue. Mais Mommy est et reste pour moi sa plus belle réalisation. Un ado à problèmes, une mère dépassée, une voisine enseignante qui débarque pour soutenir ce duo infernal. Ces trois êtres vont s'aider à avancer, à retrouver une forme d'espoir. Les trois acteurs sont tout simplement magnifiques. Une très belle bande musicale qui ne gâche rien et voilà LA réalisation parfaite. C'est tout simplement beau et puissant. A consommer sans modération.

Reaching for the Moon (Bruno Barreto)

note: 3« Floras raras » * Marie * - 17 avril 2015

"Reaching for the moon" dresse le portrait de deux femmes à la fois très différentes et très semblables. Aussi intéressant dans le sujet que classique dans la réalisation, ce film nous fait découvrir la vie amoureuse d’Elisabeth Bishop aux côtés de l’architecte Lota de Macedo. A une époque où l’homosexualité est encore taboue (les années 50), les deux femmes vont vivre une relation saphique qui réveillera la créativité de chacune mais dont la passion poussera au drame… Entre architecture et poésie, force et fragilité, ce biopic dévoile une belle histoire d’amour prise dans les tourments de la création.

combattants (Les) (Thomas Cailley)

note: 4Aimants contraires ! Elisabeth - 16 avril 2015

La rencontre de deux êtres totalement différents, lui, sensible et rêveur, elle, froide et pessimiste, qui vont irrévocablement finir par s'attirer l'un l'autre. Cette première œuvre est un périple initiatique, réelle démonstration d'une adolescence inquiète qui lutte pour vivre avec plus d'intensité. Une liberté de ton ultra-réjouissante d'une fraîcheur revigorante !

fils des géants (Le)

note: 4Coup de coeur Soraya - 16 avril 2015

Un roi et une reine eurent un fils si petit, si peu conforme à ce dont ils avaient rêvé, qu’ils décidèrent de l’abandonner. Ils mirent le petit prince dans un dé à coudre d’or qu’ils confièrent au courant de la rivière. Par chance, l’enfant fût recueilli par deux géants qui l’élevèrent comme leur fils. Les années passent, et le prince devient un robuste jeune homme. Un jour, le roi et la reine sont surpris par un orage et trouvent refuge dans la grotte des deux géants. Plusieurs thèmes sont abordés tout en délicatesse par Gaël Aymon : L’abandon, la famille, les liens de sang ou de cœur, l’adoption…

Métamorphoses (Christophe Honore)

note: 3« Il vaut mieux bien faire le mal que mal faire le bien. » Ovide * Marie * - 16 avril 2015

Christophe Honoré réinterprète et met au goût du jour les jeux et les amours des divinités grecques avec les simples mortels. Comme à son habitude, le cinéaste ne semble pas vouloir se défaire de cette légère prétention intellectuelle et artistique mais il crée ici un film original bien qu’étrange et inégal. En s’attaquant aux "Métamorphoses" d’Ovide (long poème épique écrit en hexamètres dactyliques !), Christophe Honoré place la barrière très haut et réussi dans une certaine mesure son pari (bien qu’ayant choisi de mauvais acteurs !).

dune (La) (Yossi Aviram)

note: 1Traversée du désert * Marie * - 16 avril 2015

De silences en secrets et non-dits, il y a tellement de mystères dans ce film que l’histoire ne décolle jamais. Yossi Aviram dévoile lentement, trop, le portrait de deux hommes que le silence façonne. Ce qui aurait pu être une belle histoire sur le remords et la paternité n’est finalement qu’un film rempli d’actes manqués, rattrapé de justesse par l’interprétation de Niels Arestrup et Lior Ashkenazi.

voyant (Le) (Jérôme Garcin)

note: 4Lumière intérieure Alex - 15 avril 2015

Jérôme Garcin, offre avec " Le voyant ", un vibrant hommage à Jacques Lusseyran, jeune résistant pendant la Seconde Guerre mondiale et qui connu l'horreur du camp de Buchenwald. Comme son auteur, on admire la force de caractère de J. Lusseyran, qui a toujours su, malgré sa cécité depuis l'âge de huit ans, aller de l'avant, s'engager et défendre ses idées. Il donne une belle leçon de vie, en faisant de son handicap une force. Il a écrit : " La joie ne vient pas du dehors. Elle est en nous quoiqu'il arrive. La lumière ne vient pas du dehors. Elle est en nous, même sans les yeux. ".

procès de Viviane Amsalem (Le) (Ronit Elkabetz)

note: 5Un film sous tension Christine - 14 avril 2015

Un film qui ne lâche rien, où nous sommes sous tension à chaque instant, un huit clos superbement construit. Le procés de Viviane Amsalem c'est la chronique d'une séparation contrariée par un tribunal rabbinique d'un couple qui se déchire depuis des années. Cinq ans de bataille juridique pour une demande de divorce dans un système où la séparation n'est possible qu'avec le consentement du mari. C'est grave et drôle, poignant et totalement absurde. Un constat glaçant pour la femme israélienne et les femmes en général. Le jeu des acteurs absolument parfait. Les réalisateurs ont gagné leur procès !!!

De l'autre côté du mur (Christian Schwochow)

note: 4West * Marie * - 14 avril 2015

Fuyant une RDA oppressante et tentant de reconstruire une vie pour elle et son fils, Nelly va se rendre compte que le climat en RFA est tout aussi tendu et tout autant enlisé dans l’espionnage et la suspicion. "De l’autre côté du mur" se joue de ce climat de doute perpétuel et floute les frontières entre vérité et mensonges. En créant un certain mystère sur la vie et le passé des personnages, Christian Schwochow nous livre une vision juste de cette Allemagne divisée pleine d’une méfiance et d’une confusion qui forcent les clivages. "De l’autre côté du mur" fait preuve d’une tension permanente pour illustrer cette paranoïa omniprésente.

Blue note n° 1
dernières heures de la prohibition (les) (Mathieu Mariolle)

note: 5Diptyque au temps de la Prohibition * Marie * - 14 avril 2015

Une même ville, New-York. Une même époque, les années 30. Deux histoires qui s’entremêlent, celles d’un bluesman et d’un boxeur. Deux passions qui vont devoir faire face au monde des « pourris » de la Grande Pomme. Le premier tome vous plonge directement dans cette ambiance proche de la fin de la Prohibition avec un scénario classique qui prend toute son ampleur dans un deuxième tome à la fois complémentaire et révélateur. Quand l’un se décline dans des tons jaunes, le deuxième dévoile des tons bleus telle la mystérieuse « blue note » qui donne sa couleur au blues. Mikaël Bourgouin réalise de magnifiques planches qui viennent brillement illustrer le destin de ces deux passionnés. "Blue Note" est un très beau diptyque qui vous entrainera dans un polar digne de la prohibition entre gangster et tord-boyaux.

fin du monde a du retard (La) (J. M. Erre)

note: 5Folie et paranoïa : un cocktail explosif ! Emily - 14 avril 2015

Nous commençons l'histoire dans un asile, où Julius, un amnésique paranoïaque nous est présenté. Persuadé qu'il est victime d'un complot, il va se lancer avec une charmante demoiselle et un ami, dans une course-poursuite / chasse aux trésors rocambolesque. Cependant, ce n'est pas seulement l'histoire de cette quête étrange, mais aussi celle des relations qui existent entre l'auteur/le narrateur, les personnages et le lecteur. Un récit captivant et tordant, qui nous emmènes au porte de la paranoïa et de l'imagination. Une épopée désopilante et une chute grandiose et étonnante !

argent sans foi ni loi (L') (Michel Pinçon)

note: 4Étalage décomplexé ! Elisabeth - 13 avril 2015

L'argent, marqueur social, partout présenté comme le critère absolu de réussite a terrassé les valeurs humanistes. Cet ouvrage, véritable livre politique, critique l'accumulation absurde de l'argent pour lui-même et plaide pour sa remise en libre circulation pour que survienne une société plus juste. Instructif !

Young Ones (Jack Paltrow)

note: 5Une perle à ne pas manquer Christine - 13 avril 2015

A mi-chemin entre Mad Max et Il était une fois dans l'ouest, ce film nous précipite dans une histoire familiale mêlant amour et vengeance dans un univers complètement apocalyptique et rétro futuriste. L'histoire est traitée en trois chapitres. Une intrigue pleine de drames, d'excellents interprètes, une superbe mise en scène et une belle inventivité dans les décors. Un grand bravo au réalisateur.

Houellebecq économiste (Bernard Maris)

note: 5Un bon livre... Bénédicte - 16 avril 2015

même pour les nuls en économie. De bonnes réflexions sur l'attitude économique des citoyens lamdas, avec les repères de Houellebecq

zoo de Mengele (Le) (Gert Nygardshaug)

note: 5Entre le Merveilleux et le Terrible Martine - 15 avril 2015

Tout commence par une histoire de papillons... l'auteur, écologiste convaincu et défenseur de la forêt amazonienne nous transporte dans un monde vibrant de vie, et [...]

proies (Les) (Don Siegel)

note: 4Prenant Eric - 11 avril 2015

Beau scénario. Jusqu'où iront-elles à vous de le découvrir...

livre de Dave (Le) (Will Self)

note: 5Génial C. - 5 avril 2015

Le récit alterne entre le quotidien d'un chauffeur de taxi londonien au bord du gouffre de nos jours et une société 500 ans plus tard [...]

île des oubliés (L') (Victoria Hislop)

note: 4Sentimental et captivant C. - 4 avril 2015

On n'a pas envie de lâcher ce livre, l'histoire est captivante. J'ai aimé découvrir la culture grecque et crétoise, l'histoire incroyable de cette colonie de [...]

Danser les ombres (Laurent Gaudé)

note: 4Magie de l'écriture de Laurent Gaudé... Antibouille - 3 avril 2015

Je n'etais pas certain d'apprécier pleinement ce roman autour du terrible tremblement de terre d'Haïti mais j'avais tellement aimé "La Mort du roi Tsongor" et [...]

Chat assassin, le retour (Le) (Anne Fine)

note: 5le livre Emma - 1 avril 2015

la collection du chat assassin me pait vraiment
Emma

40 contes pour les tout-petits (Gudule)

note: 1Très dur pour les petits Stéphanie - 31 mars 2015

Attention, certaines histoires sont vraiment très dures voir violentes et le titre du livre est mal choisi (pour les tout-petits !!!). Par exemple le petit [...]

monde de Ma Liang (Le) n° 4
ruban (Le) (Erkol)

note: 5Une BD à découvrir Nicolas - 30 mars 2015

De très beaux dessins, un héros courageux et auquel l'enfant s'identifie facilement, une histoire d'amitié et de la magie. A découvrir !

Juillet (Marie Laberge)

note: 2Déception Delphine - 30 mars 2015

Un peu déçue de la lenteur du roman. Seules les dernières pages et le dénouement m'ont accrochée.
Ce n'est pas encore la plume aiguisée du Goût [...]

cour de Babel (La) (Julie Bertuccelli)

note: 5A voir ! leçon d'humanité Dany - 30 mars 2015

Ce film documentaire m'a enthousiasmée : une classe d'accueil composée d'ados à Paris, de plus d'une vingtaine de nationalités... Témoignage sincère, troublant, émouvant d'une jeunesse [...]

Elmer et Papillon (David McKee)

note: 4jolie histoire à raconter Claire - 15 mars 2015

Je l'ai lu à ma fille de 2ans et demi et elle comme moi avons beaucoup apprécié. Je vais essayer d'emprunter d'autres livres ELMER.
Cet exemplaire [...]

Alter ego, saison 1
Fouad (Pierre-Paul Renders)

note: 5TOP !!! Patricia - 15 mars 2015

Bd très réussie, intrigue captivante et dessins de type scénario. De très bons moments de détente.

maison dans l'arbre (La) (Jennifer Dalrymple)

note: 4jolie histoire sur la séparation avec ses enfants et le thème de la cabane SANDRINE - 15 mars 2015

Je n'ai pas mis 5 étoiles à cause des dessins vraiment très, très moyens. Sinon, l'histoire est très fine, la psychologie des parents n'est pas [...]

Mouk s'ennuie un peu (Marc Boutavant)

note: 1rien à voir SANDRINE - 15 mars 2015

Un livre inutile sans fond et sans forme.

Pas vraiment d'histoire et un vocabulaire très familier (laisse tomber, ouais, une baraque , on se marre bien, [...]

A ciel ouvert (Mariana Otero)

note: 5.Enfants différents, et alors ?? émouvant Dany - 11 mars 2015

Un documentaire que l'on suit avec la plus grande attention et beaucoup d'admiration pour cette équipe éducative incroyable... Les enfants sont regardés, écoutés... avec [...]

Crimes et jeans slim (Luc Blanvillain)

note: 5un livre plein d'humour Françoise - 5 mars 2015

Une vraie rigolade du début à la fin. Ce livre est très bien écrit, pas du tout de "parlé jeune". Un humour décalé, des personnages [...]

Week-end (Andrew Haigh)

note: 5L'amour pour exister Nathan - 5 mars 2015

En deux jours et deux nuits, une rencontre entre deux hommes pleine d'impossibles promesses... Mélange d'élégance, de crudité et d'amour, Week-end multiplie les digressions et [...]

Spider-man n° 2
Spider-Man 2 (Sam Raimi)

note: 5Spider man 1 Gabriel - 5 mars 2015

Ce film est MONSTRUEUX !

Kokoro button n° 1 (Maki Usami)

note: 5kokoro button Paola - 26 février 2015

ils sont très bien j'ai bientôt tout lu

 
 
 
 
 
 

Edito

 

Rappels par mail & infolettre : abonnez-vous !

Calendrier
« avril 2015 »
Calendrier en jours du mois
lunmarmerjeuvensamdim
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3
Prochains évènements

Suivez-nous sur Facebook !

 

Suivez-nous sur Twitter